Que devient la feuille d'automne ?

L’hiver est là, la feuille se désintègre, elle pourrit. Elle est détruite par des microbes, des moisissures et des vers de terre qui s’en nourrissent. Un peu facile ! 
La feuille est digérée par des bactéries et des champignons, les sucres et les protéines en premier, puis la cellulose et la lignine. La cellulose est la partie pleine de la feuille et la lignine son squelette. Ces deux matières, après décomposition, forment l’humus du sol qui permet la nutrition des autres plantes. 

Une feuille morte est une feuille dont les cellules sont mortes. Les feuilles jouent un rôle important dans le cycle de croissance de l’arbre, dans le cycle du carbone, de l’azote ainsi que pour la pédogénèse des sols. La pédogénèse est l’ensemble des processus (physique, chimique et biologique) qui aboutissent à la formation des sols. Ceux-ci sont enrichis par l’alimentation des vers de terre qui l’aèrent. 

L’humidité, la microfaune, la microflore (bactéries) présentes dans l’environnement influent sur la vitesse de décomposition de la nécro masse foliaire (la masse de matière organique morte présente dans une parcelle donnée). 

La feuille est source de vie, elle régule les températures, nous permet de respirer, nourrit notre alimentation. Elle met de la poésie à nos oreilles, elle attendrit le paysage... 

Le Grillon - La Grenouille n° 30 - Janvier 2016